Informez-vous auprès de nos experts

VOUS ENVISAGEZ DE DÉCONNECTER VOTRE POMPE À INSULINE?

Ceux qui parmi nous portent une pompe à insuline reçoivent une dose d’insuline à action rapide environ toutes les trois minutes, ce que l’on appelle également notre débit basal. Notre pompe est programmée pour libérer cette insuline « de fond » et, lorsqu’elle est correctement paramétrée, elle nous permet de maîtriser notre glycémie pendant 24 heures, sans égard aux bolus liés à la prise alimentaire.

Certains patients choisissent de déconnecter leur pompe à insuline lorsqu’ils prennent une douche ou un bain, lorsqu’ils font de l’exercice, pendant les moments intimes ou lorsqu’ils nagent.

Que se passe-t-il lorsque nous déconnectons la pompe et que nous interrompons ainsi momentanément la libération d’insuline basale?

Une étude a récemment été menée sur le sujet. Cette étude, dont les résultats sont parus dans Diabetes Care en 2008, a évalué l’effet d’une déconnexion de 30 minutes.

La glycémie a été mesurée une heure avant la déconnexion et pendant les quatre heures qui ont suivi. Quel a été l’effet d’une déconnexion de 30 minutes sur la glycémie?

Les résultats sont intéressants et pourraient surprendre ceux d’entre nous qui déconnectent leur pompe de temps en temps.

Graphique adapté de Quantifying the Impact of a Short-Interval Interruption of Insulin-Pump Infusion Sets on Glycemic Excursions. Howard Zisser. Diabetes Care, 1er février 2008. Volume 31, numéro 2, p. 239. Dix-neuf sujets atteints de diabète de type 1 ont été étudiés. Une heure après leur arrivée à la clinique, à jeun, les sujets ont déconnecté temporairement la pompe de leur dispositif de perfusion pour interrompre la perfusion d’insuline basale pendant 30 minutes. Les sujets se sont reposés, à jeun, pendant trois heures de plus avant de reconnecter leur pompe. La glycémie a été surveillée pendant quatre heures de plus.

Vous noterez dans le graphique en fonction du temps qu’une déconnexion de 30 minutes ne modifie pas beaucoup les concentrations de glucose dans le sang durant cette période. Les utilisateurs d’une pompe à insuline le savent : déconnecter la pompe pendant 30 minutes ne se traduit pas par une augmentation phénoménale de la glycémie.

L’effet retard sur la glycémie est néanmoins le plus intéressant et quelque chose auquel les utilisateurs d’une pompe doivent prêter attention. La glycémie moyenne a été nettement plus élevée à 3 et à 3,5 heures après l’interruption de la libération d’insuline basale pendant 30 minutes.

Conclusions : L’interruption de la libération d’insuline basale pendant 30 minutes s’est traduite par une élévation importante du taux de glucose. La vitesse à laquelle la concentration de glucose a augmenté était de 1 mmol par tranche de 18 minutes d’interruption de la perfusion d’insuline.

L’étude clinique indique également que « Les patients devraient être particulièrement sensibilisés à la manière et au moment de déconnecter leur dispositif en toute sécurité et discuter des conséquences possibles d’un telle déconnexion sur la glycémie. »

Suivez toujours les instructions personnalisées de votre équipe de soins quand vous déconnectez la pompe, parce qu’il vous faudra peut-être compenser pour l’insuline basale que vous n’avez pas reçue. Veillez à vérifier vos niveaux de glycémie avant et après la déconnexion de la pompe, quelle qu’en soit la durée.

L’information disponible sur le site Web d’Animas n’est pas destinée à remplacer une consultation avec un professionnel de la santé. L’information fournie sur ce site ne peut pas servir de référence pour un diagnostic ou un traitement. Nous vous conseillons d’obtenir l’avis d’un professionnel, et vous devriez toujours discuter de votre plan de traitement avec votre équipe de soins. AN 10-836A